CIUSS Édition du 28 novembre 2016

La communauté de La Tuque se mobilise pour implanter des DEA et offrir la formation « Héros en 30 »

La communauté de La Tuque se mobilise pour implanter des DEA et offrir la formation « Héros en 30 »
28 novembre 2016

Afin que les citoyens de la Haute-Mauricie puissent intervenir rapidement lorsqu’ils sont témoins d’un arrêt cardiaque, Ville de La Tuque, le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ), des partenaires et des citoyens de la communauté unissent leurs efforts. Six défibrillateurs externes automatisés (DEA) sont nouvellement disponibles dans […]

En savoir plus

L’antibiogouvernance : pour protéger la puissance des antibiotiques!

28 novembre 2016

Du 14 au 20 novembre dernier avait lieu la semaine mondiale de l’OMS pour un bon usage des antibiotiques. Afin de préserver l’efficacité des antibiotiques, une équipe du CIUSSS a pris en charge l’antibiogouvernance, un grand mot savant qui désigne la coordination des efforts pour améliorer l’usage des antibiotiques. Dans la vie de tous les […]

En savoir plus

Présentation d’un film au CIUSSS MCQ pour la semaine d’action contre la violence faite aux femmes

28 novembre 2016

Les semaines d’action se déroulent entre le 25 novembre et le 6 décembre de chaque année. Plusieurs organismes de la communauté se mobilisent pour agir en prévention et en sensibilisation de la violence conjugale. Le CIUSSS MCQ se mobilise également et effectue plusieurs activités visant à éliminer la violence faite aux femmes. Parmi les activités, […]

En savoir plus

Fête de Noël du CIUSSS MCQ : Quelques précisions à l’approche d’une soirée mémorable!

28 novembre 2016

La première fête officielle de Noël du CIUSSS MCQ arrive à grands pas et c’est avec fébrilité que les membres du comité organisateur peaufinent les derniers détails entourant l’organisation de ce bel événement. Nous sommes convaincus que vous partagez cet enthousiasme et qu’ensemble, nous ferons de cette fête de Noël du 9 décembre une belle […]

En savoir plus

Nouveau code d’éthique du CIUSSS MCQ : Des exemplaires papier disponibles dans toutes les installations

28 novembre 2016

C’est avec grand plaisir que nous vous annonçons que des exemplaires du nouveau code d’éthique du CIUSSS MCQ sont désormais accessibles dans l’ensemble de nos installations. La version électronique est quant à elle disponible en PDF sur le site Web du CIUSSS MCQ, dans la section documentation. Approuvé par le conseil d’administration du CIUSSS MCQ […]

En savoir plus
La grippe…c’est pas un cadeau!  

La grippe…c’est pas un cadeau!

28 novembre 2016

La campagne de vaccination tire bientôt à sa fin! Il reste encore quelques dates de vaccination antigrippale pour les travailleurs de la santé notamment dans des installations de Trois-Rivières, Shawinigan et Bécancour-Nicolet-Yamaska. Pour connaître les horaires, cliquez ici!

En savoir plus
Programme Loricorps : un projet novateur pour les troubles du comportement alimentaire

Programme Loricorps : un projet novateur pour les troubles du comportement alimentaire

28 novembre 2016

Le 2 novembre dernier avait lieu le lancement d’un programme d’intervention novateur auprès des personnes présentant des troubles du comportement alimentaire (TCA). Les personnes présentant ces problématiques peuvent compter sur une nouvelle expertise avec la mise sur pied du programme Loricorps, offert depuis le début de l’automne à la Clinique universitaire de services psychologiques de […]

En savoir plus
  Retour sur la Semaine des technologues tenue du 7 au 13 novembre derniers 

Retour sur la Semaine des technologues tenue du 7 au 13 novembre derniers 

28 novembre 2016

Chaque année, la semaine des technologues vise à mieux faire connaître la profession, tant auprès du public que des autres professionnels de la santé. La semaine coïncide avec l’anniversaire de la découverte des rayons X, le 8 novembre 1895, et l’anniversaire de naissance de Marie Curie le 7 novembre 1867 (Tiré du site de l’OTIMROEPMQ). […]

En savoir plus
Une compétition sportive extrêmement valorisante pour des enfants présentant une déficience physique, visuelle ou auditive

Une compétition sportive extrêmement valorisante pour des enfants présentant une déficience physique, visuelle ou auditive

28 novembre 2016

La 7e édition du Mini-Défi a permis, le 12 novembre dernier, à plus de 70 enfants âgés entre 5 et 21 ans de vivre une expérience unique de dépassement de soi à travers cette compétition sportive. Celle-ci réunissait des jeunes de Trois-Rivières, de Shawinigan, de Victoriaville et de Drummondville ayant une déficience motrice, visuelle ou […]

En savoir plus
 

Deux françaises en stage au CIUSSS MCQ!

28 novembre 2016

Deux stagiaires françaises sont venues visiter le CIUSSS MCQ du 26 septembre au 7 octobre dernier. Cette visite s’inscrit dans le contexte des programmes de mobilité professionnelle prévus au sein du réseau francophone en déficience sensorielle et du langage auquel le CIUSSS MCQ est membre pour la déficience physique. Ce réseau a pour but de […]

En savoir plus

Radon… Il est encore temps de le mesurer

28 novembre 2016

Le radon est un gaz radioactif carcinogène de source naturelle, que l’on ne peut ni voir, ni sentir, ni goûter. Ce gaz peut s’infiltrer dans les résidences par différentes ouvertures (fissures dans la dalle de béton et des fondations, drains, entrées de service). Il peut s’accumuler pour atteindre des concentrations préoccupantes pour la santé. Après […]

En savoir plus
  Yves Marchand succède à Marc-André Gagnon à la présidence de la Fondation L’Ermitage

Yves Marchand succède à Marc-André Gagnon à la présidence de la Fondation L’Ermitage

28 novembre 2016

Après plus de quatre années à agir en tant que président de la Fondation de l’Ermitage, M. Marc-André Gagnon transmet les rênes de la Fondation à M. Yves Marchand. Ce dernier accepte donc aujourd’hui la présidence d’une Fondation bien en santé qui cumule, depuis sa création il y a déjà 35 ans, la réalisation de […]

En savoir plus
20 250 $ amassés lors du cocktail-bénéfice de la Fondation InterVal

20 250 $ amassés lors du cocktail-bénéfice de la Fondation InterVal

28 novembre 2016

La Fondation InterVal du CIUSSS MCQ est heureuse d’annoncer que son 12e cocktail-bénéfice qui a eu lieu le 10 novembre dernier, sous la présidence d’honneur de M. Eric Myles, directeur exécutif du sport au Comité olympique canadien, a permis d’amasser 20 250 $. Rappelons que le cocktail avait lieu au Musée québécois de culture populaire, […]

En savoir plus
  Trois athlètes présentant une DI ou un TSA à la découverte des Andes

Trois athlètes présentant une DI ou un TSA à la découverte des Andes

28 novembre 2016

Depuis quelques années, pour réaliser sa mission, la fondation Le Parrainage organise des activités de financement diversifiées dont celle de l’ascension de monts. Chaque sommet réalisé met de l’avant des équipes qui intègre, comme membre à part entière, une personne présentant une déficience intellectuelle ou ayant un trouble du spectre de l’autisme. Dans ce contexte, […]

En savoir plus
La Fondation Sainte-Croix/Heriot et le CIUSSS MCQ sont fiers de dévoiler le nouvel affichage du Pavillon d’Youville Desjardins

La Fondation Sainte-Croix/Heriot et le CIUSSS MCQ sont fiers de dévoiler le nouvel affichage du Pavillon d’Youville Desjardins

28 novembre 2016

La Fondation remercie la Caisse Desjardins de Drummondville pour sa contribution lors de sa dernière campagne majeure. Sylvie Allard Coordonnatrice des communications Fondation Sainte-Croix/Heriot

En savoir plus
  En manchette dans Le Recherché 126 Chronique

En manchette dans Le Recherché 126

28 novembre 2016

À LIRE ABSOLUMENT Les tablettes électroniques sous la loupe : le chercheur de notre Institut universitaire en déficience intellectuelle et en trouble du spectre de l’autisme Dany Lussier-Desrochers et son équipe ont mené des recherches pour évaluer l’impact de la tablette sur les habitudes de vie des personnes présentant un trouble de la communication et […]

En savoir plus
Chronique

NOUVEAUX DOCUMENTS D’ENCADREMENT – 28 novembre 2016

28 novembre 2016

Cette chronique vise à informer le personnel des nouveautés en matière d’encadrement clinico-administratif. Veuillez noter que la documentation clinico-administrative existante dans chacun des établissements fusionnés demeure applicable dans son établissement d’origine jusqu’à son harmonisation au sein du CIUSSS MCQ. Documents d’encadrement clinico-administratifs déposés sur l’intranet du CIUSSS MCQ Période (14 au 25 novembre 2016) Procédure […]

En savoir plus
  Chronique

L’Écho du CECII-CIIA – Édition du 28 novembre 2016

28 novembre 2016

L’infirmière clinicienne en GMF En 2015, le programme des groupes de médecine de famille (GMF) a été bonifié, notamment par l’ajout de divers professionnels de la santé, afin de mieux desservir les usagers vulnérables et assurer un meilleur arrimage entre, d’une part, les GMF, et d’autre part, les services sociaux généraux et les différents services […]

En savoir plus
CIUSS

Édition du 28 novembre 2016

La communauté de La Tuque se mobilise pour implanter des DEA et offrir la formation « Héros en 30 »

La communauté de La Tuque se mobilise pour implanter des DEA et offrir la formation « Héros en 30 »
28 novembre 2016

Afin que les citoyens de la Haute-Mauricie puissent intervenir rapidement lorsqu’ils sont témoins d’un arrêt cardiaque, Ville de La Tuque, le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ), des partenaires et des citoyens de la communauté unissent leurs efforts.

Six défibrillateurs externes automatisés (DEA) sont nouvellement disponibles dans des lieux publics et des formations gratuites « Héros en 30 », une version simplifiée du programme de réanimation cardiorespiratoire (RCR), sont présentement offertes à la population.

Sauver des vies grâce à des DEA

La Dre Laurence Roberge et la Dre Annie Morin ont présenté ce qu’est un défibrillateur externe automatisé (DEA), soit un petit appareil portable que l’on utilise pour identifier la cause de l’arrêt cardiaque. Lorsqu’indiqué, le DEA administre un choc électrique pour tenter de rétablir le fonctionnement normal du cœur. Simple et sécuritaire à utiliser, le DEA dicte à la personne ce qu’elle doit faire.

La Dre Laurence Roberge et la Dre Annie Morin ont présenté ce qu’est un défibrillateur externe automatisé (DEA), soit un petit appareil portable que l’on utilise pour identifier la cause de l’arrêt cardiaque. Lorsqu’indiqué, le DEA administre un choc électrique pour tenter de rétablir le fonctionnement normal du cœur. Simple et sécuritaire à utiliser, le DEA dicte à la personne ce qu’elle doit faire.

Sur le territoire de Ville de La Tuque, six DEA sont nouvellement accessibles pour usage public en cas d’urgence. Les endroits ont été choisis pour leur localisation stratégique et leurs heures d’ouverture étendues. Ces nouveaux DEA s’ajoutent à ceux qui sont déjà installés dans les édifices municipaux de Ville de La Tuque.

Différents moyens sont déployés pour permettre à la population de localiser facilement les DEA en cas de malaise. D’une part, les lieux publics dotés d’un DEA arborent une affiche extérieure à cet effet. D’autre part, les DEA sont cartographiés dans la base de données du Centre de communication santé de la Mauricie et du Centre-du-Québec (CCS MCQ), de sorte que les répartiteurs médicaux d’urgence peuvent guider les appelants vers le DEA le plus près et donner les indications pour démarrer la RCR.

Téléchargez l’application gratuite DEA-Québec!
Par ailleurs, les nouveaux appareils sont répertoriés dans l’application mobile gratuite DEA-Québec de la Fondation Jacques-de Champlain. Cet outil permet de localiser rapidement l’appareil le plus près. Les citoyens sont invités à télécharger l’application disponible sur le site Web de la Fondation Jacques-de Champlain ou d’y accéder par l’intermédiaire du site Web de Ville de La Tuque.

La population invitée à participer à la formation « Héros en 30 »
Dès maintenant, les citoyens de la Haute-Mauricie peuvent s’inscrire gratuitement à la formation « Héros en 30 ». Les participants apprendront à intervenir rapidement auprès d’un adulte en arrêt cardiaque, et ce, jusqu’à l’arrivée des secours. Les informations complètes sont disponibles en cliquant ici.

Grâce à la formation « Héros en 30 », les participants sont formés pour dégager les voies respiratoires, pour pratiquer la RCR avec les mains (sans ventilation) et pour utiliser un DEA.

Grâce à la formation « Héros en 30 », les participants sont formés pour dégager les voies respiratoires, pour pratiquer la RCR avec les mains (sans ventilation) et pour utiliser un DEA.

RCR et DEA doublent les chances de survie
Selon la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC, jusqu’à 40 000 arrêts cardiaques se produisent chaque année au Canada, soit un toutes les treize minutes. Environ 85 % d’entre eux surviennent à l’extérieur de l’hôpital, soit dans un lieu public ou à la maison. Sans un traitement rapide et adéquat, seulement 5 % des gens y survivent.

Par contre, si la RCR est combinée à l’utilisation d’un DEA dans les premières minutes, les chances de survie sont doublées. Les premiers instants ont une importance cruciale, car chaque minute d’attente avant la défibrillation diminue de 7 % à 10 % le taux de survie.

Des partenaires de la communauté engagés
Plusieurs partenaires et citoyens de la communauté ont adhéré au projet pilote, initié avec le soutien du CIUSSS MCQ et du Service de sécurité incendie de Ville de La Tuque.

Plusieurs partenaires et citoyens ont adhéré au projet pilote, dont voici les membres du comité de mise en œuvre : Mme Julie Massicotte, conseillère en communication au CIUSSS MCQ, Mme Hélène Langlais, directrice des communications de Ville de La Tuque, Mme Chantal Guay, agente de planification et de communication au CIUSSS MCQ, Mme Guylaine Asselin, coordonnatrice du RLS de santé et bien-être du Haut-Saint-Maurice, le Dr François Parent, directeur médical régional des services préhospitaliers d’urgence au CIUSSS MCQ, M. Dominic St-Arnaud, coordonnateur des activités au CCS MCQ, Mme Louise Prince, membre de la communauté, Mme Caroline Bérubé, Fondation pour la santé du Haut-Saint-Maurice, M. Jean-François Lupien, agent de planification, de programmation et de recherche aux services préhospitaliers du CIUSSS MCQ, M. Serge Buisson, directeur du Service de sécurité incendie de Ville de La Tuque, M. Jimmy Lessard, technicien ambulancier BTAQ, M. Serge Mathieu, parrain du projet et M. André Vézina, chef de division des opérations du Service de sécurité incendie de Ville de La Tuque. Absente : Mme Christine Jean, directrice générale du Centre d’amitié autochtone de La Tuque.

Plusieurs partenaires et citoyens ont adhéré au projet pilote, dont voici les membres du comité de mise en œuvre : Mme Julie Massicotte, conseillère en communication au CIUSSS MCQ, Mme Hélène Langlais, directrice des communications de Ville de La Tuque, Mme Chantal Guay, agente de planification et de communication au CIUSSS MCQ, Mme Guylaine Asselin, coordonnatrice du RLS de santé et bien-être du Haut-Saint-Maurice, le Dr François Parent, directeur médical régional des services préhospitaliers d’urgence au CIUSSS MCQ, M. Dominic St-Arnaud, coordonnateur des activités au CCS MCQ, Mme Louise Prince, membre de la communauté, Mme Caroline Bérubé, Fondation pour la santé du Haut-Saint-Maurice, M. Jean-François Lupien, agent de planification, de programmation et de recherche aux services préhospitaliers du CIUSSS MCQ, M. Serge Buisson, directeur du Service de sécurité incendie de Ville de La Tuque, M. Jimmy Lessard, technicien ambulancier BTAQ, M. Serge Mathieu, parrain du projet et M. André Vézina, chef de division des opérations du Service de sécurité incendie de Ville de La Tuque. Absente : Mme Christine Jean, directrice générale du Centre d’amitié autochtone de La Tuque.

Julie Massicotte
Agente d’information
julie_massicotte@ssss.gouv.qc.ca

L’antibiogouvernance : pour protéger la puissance des antibiotiques!

28 novembre 2016

Du 14 au 20 novembre dernier avait lieu la semaine mondiale de l’OMS pour un bon usage des antibiotiques. Afin de préserver l’efficacité des antibiotiques, une équipe du CIUSSS a pris en charge l’antibiogouvernance, un grand mot savant qui désigne la coordination des efforts pour améliorer l’usage des antibiotiques.

Dans la vie de tous les jours, est-ce que vous tueriez une mouche avec un canon?

À titre de pharmacienne au CIUSSS MCQ, j’aimerais partager avec vous certains faits :

  • Avant la découverte du premier antibiotique, la pénicilline, dans les années 1940, plusieurs personnes mouraient d’une infection ou même d’une simple pneumonie.
  • Les antibiotiques sont des médicaments largement prescrits, mais qui ont une efficacité seulement sur les bactéries. On estime que 30 % à 50 % des prescriptions d’antibiotiques sont inappropriées, et ce, particulièrement lors d’infections respiratoires virales comme le rhume ou la grippe.
  • À force d’utiliser les antibiotiques pour tous les maux, ou le mauvais antibiotique pour une infection particulière, on finit par favoriser le développement de certaines bactéries résistantes. Ces antibiotiques qui sauvent des vies risquent de devenir inefficaces.

Le CIUSSS MCQ a intégré l’antibiogouvernance dans son plan organisationnel 2016-2017. L’équipe du PrAG (Programme d’AntibioGouvernance) a été formée récemment et de nombreux travaux sont en cours. Il me fera plaisir de vous présenter bientôt ces cliniciens (médecins, pharmaciens et infirmières) issus des diverses installations, qui ont à cœur de veiller au bon usage des antibiotiques pour le bien-être et la sécurité de toute la population. Parce que lorsqu’il est requis, un antibiotique, c’est efficace et nous voulons tous qu’il le demeure! Et comme le disent si bien les Français, « les antibiotiques, c’est pas automatique! ».

Pour en savoir davantage, je vous suggère le blogue du Pharmachien :  http://lepharmachien.com/antibiotiques/

pharmachien_antibio

Marie Carrier
Pharmacienne
CIUSSS MCQ

Présentation d’un film au CIUSSS MCQ pour la semaine d’action contre la violence faite aux femmes

28 novembre 2016

Les semaines d’action se déroulent entre le 25 novembre et le 6 décembre de chaque année. Plusieurs organismes de la communauté se mobilisent pour agir en prévention et en sensibilisation de la violence conjugale. Le CIUSSS MCQ se mobilise également et effectue plusieurs activités visant à éliminer la violence faite aux femmes.

Parmi les activités, des présentations sur le sujet de la violence conjugale et une présentation régionale en visioconférence du film « La construction du personnage ».

Le 29 novembre 2016 nous ferons la présentation du dernier court métrage d’André Melançon de 45 minutes qui porte un regard sur les auteurs de violence conjugale. C’est l’histoire d’un comédien, interprété par Gabriel Sabourin, qui, pour préparer un rôle, interroge des conjoints qui ont tué leur femme. Au fil de ses rencontres, il découvre la complexité et la multiplicité des cas d’homicides conjugaux.

Ce film sera diffusé de 12 h à 12 h 45 sur l’ensemble du territoire Mauricie Centre-du-Québec. De plus, M. Robert Ayotte, directeur de L’Accord Mauricie sera présent pour participer à un échange après la diffusion, soit de 12 h 45 à 13 h 15.
Lieux de diffusion

Trois-Rivières

  • CHAUR, auditorium du pavillon universitaire, le 29 novembre de 12 h à 13 h 15.
  • Pavillon Arc-en-ciel, salle 216, le 29 novembre de 12 h à 13 h 15.
  • Centre St-Joseph, salle D5-520, le 2 décembre de 12 h à 13 h 15.

Victoriaville

  • Hôtel-Dieu d’Arthabaska, salle HDA, le 29 novembre de 12 h à 13 h 15.

Drummondville

  • CLSC Drummond, salle 3089, le 29 novembre de 12 h à 13 h 15.

Shawinigan

  • CLSC Centre-de-la-Mauricie, auditorium R25, le 29 novembre de 12 h à 13 h 15.

Fortierville

  • Centre Fortierville, salle de Conférence 303, le 29 novembre de 12 h à 13 h 15.

Il est possible d’obtenir plus d’informations auprès de Mme Josée Trudel, responsable du dossier régional en violence conjugale et agression sexuelle au 819-374-7711, poste 57201. (jtrudel_cssstr@ssss.gouv.qc.ca)

Fête de Noël du CIUSSS MCQ : Quelques précisions à l’approche d’une soirée mémorable!

28 novembre 2016

La première fête officielle de Noël du CIUSSS MCQ arrive à grands pas et c’est avec fébrilité que les membres du comité organisateur peaufinent les derniers détails entourant l’organisation de ce bel événement. Nous sommes convaincus que vous partagez cet enthousiasme et qu’ensemble, nous ferons de cette fête de Noël du 9 décembre une belle réussite!

Voici quelques précisions importantes :

  • Vous recevrez vos billets d’ici le 3 décembre par vos responsables de table. Si aucun responsable de table n’est associé à votre inscription, vous recevrez vos billets par courrier interne.
  • Avis aux responsables de tables : Vous recevrez un courriel personnalisé indiquant le numéro de votre table ainsi que le nom de vos invités. Vous serez responsable de la distribution des billets. Si les tables ne sont pas composées de 8 personnes, le comité a procédé à un jumelage.
  • Pour les personnes qui ont réservé une place dans l’autobus en partance de leur ville, nous demandons d’arriver vers 16 h 40 à leur lieu d’embarquement pour permettre le départ des autobus à 17 h. Un responsable s’assurera que les passagers sont présents avant le départ. Des places sont toujours disponibles dans les autobus. Vous avez jusqu’au 2 décembre pour vous inscrire en contactant le comité organisateur par courriel à l’adresse suivante : Fete_Noel_Ciusssmcq@ssss.gouv.qc.ca.

Voici les détails entourant le transport par autobus :

ville-de-depart
Pour le départ des autobus, veuillez vous présenter au moins 10 minutes à l’avance. N’oubliez pas que le vestiaire peut occasionner un certain délai. Vous êtes donc responsables de vous présenter à temps.

Nous vous invitons à communiquer avec le comité organisateur par courriel à l’adresse suivante Fete_Noel_Ciusssmcq@ssss.gouv.qc.ca si vous avez des questions en lien avec la fête du 9 décembre prochain.

Au plaisir de vous compter parmi nous!

Nouveau code d’éthique du CIUSSS MCQ : Des exemplaires papier disponibles dans toutes les installations

28 novembre 2016

C’est avec grand plaisir que nous vous annonçons que des exemplaires du nouveau code d’éthique du CIUSSS MCQ sont désormais accessibles dans l’ensemble de nos installations.

La version électronique est quant à elle disponible en PDF sur le site Web du CIUSSS MCQ, dans la section documentation.

Approuvé par le conseil d’administration du CIUSSS MCQ le 21 juin dernier, ce document est maintenant le seul code d’éthique qui doit être utilisé.

Les codes d’éthiques des établissements fusionnés qui étaient, jusqu’à tout dernièrement, toujours en circulation ont été retirés pour faire place à celui-ci.

Les exemplaires du nouveau code d’éthique du CIUSSS MCQ se trouvent dans les présentoirs prévus à cette fin et ont été transmis aux personnes qui, dans le cadre de leurs fonctions, doivent en remettre. Usuellement, les codes d’éthiques se retrouvaient notamment :

  • dans les pochettes d’accueil des résidents des centres d’hébergement;
  • dans les pochettes d’accueil des nouveaux usagers admis en centres de réadaptation, au besoin;
  • dans les pochettes d’accueil des nouveaux employés.

cover-finalPour les employés qui désirent avoir une copie papier du code d’éthique, vous pouvez vous en procurer une dans les présentoirs prévus à cet effet, car il n’a pas été convenu d’en remettre une copie à tout le personnel.

Le code d’éthique : un guide vers des interactions humaines agréables
Le code d’éthique du CIUSSS MCQ est un outil de référence incontournable puisqu’il présente notamment les conduites que tous les intervenants de l’établissement sont tenus de respecter dans le cadre de l’exercice de leurs fonctions. Il veille également au respect de l’intégrité des usagers en énonçant leurs droits et les sensibilise quant à leurs responsabilités face à leur santé et mieux-être, et leurs relations avec les intervenants et les autres usagers

Au cours des prochaines semaines, une campagne de communication sera lancée pour promouvoir ce nouvel outil organisationnel. Des actions seront également menées afin que tous les intervenants du CIUSSS MCQ s’approprient le contenu du code d’éthique, permettant ainsi de faire vivre une culture de soins et services fondée sur le bien-être de chaque personne.

Pour soumettre un commentaire ou adresser un questionnement au sujet du code d’éthique, veuillez-vous adresser à :
Direction de la qualité, évaluation, performance et éthique
Courriel : CIUSSSMCQ_DQEPE@ssss.gouv.qc.ca

Si vous désirez obtenir des exemplaires supplémentaires, veuillez-vous adresser à :
M. Michel Périgny, agent administratif
Service de réception, entreposage et distribution
Direction de la logistique
Tél. : 819 819 370-2283
Courriel : MPerigny_cssstr@ssss.gouv.qc.ca

La grippe…c’est pas un cadeau!

La grippe…c’est pas un cadeau!
28 novembre 2016

La campagne de vaccination tire bientôt à sa fin!

Il reste encore quelques dates de vaccination antigrippale pour les travailleurs de la santé notamment dans des installations de Trois-Rivières, Shawinigan et Bécancour-Nicolet-Yamaska.
Pour connaître les horaires, cliquez ici!

Programme Loricorps : un projet novateur pour les troubles du comportement alimentaire

Programme Loricorps : un projet novateur pour les troubles du comportement alimentaire
28 novembre 2016

Le 2 novembre dernier avait lieu le lancement d’un programme d’intervention novateur auprès des personnes présentant des troubles du comportement alimentaire (TCA). Les personnes présentant ces problématiques peuvent compter sur une nouvelle expertise avec la mise sur pied du programme Loricorps, offert depuis le début de l’automne à la Clinique universitaire de services psychologiques de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR).

Ce projet est le fruit d’une importante collaboration entre le laboratoire Loricorps de l’UQTR et le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du- Québec (CIUSSS MCQ). Elle a permis de développer et d’expérimenter un programme d’intervention spécifique afin d’agir auprès des personnes de tous âges présentant des TCA comme l’hyperphagie boulimique, la bigorexie et l’anorexie sportive.

Ce programme offrira un contenu novateur et transdisciplinaire regroupant des disciplines comme la médecine, les sciences infirmières, la nutrition, la psychologie, la psychoéducation, l’ergothérapie et le travail social. Les données démontrent qu’au Québec, environ 300 000 personnes sont susceptibles de développer un trouble du comportement alimentaire de type anorexique ou boulimique au cours de leur vie.

« Nous sommes très heureux que l’UQTR investisse dans la recherche auprès des personnes présentant un trouble du comportement alimentaire. Nous suivrons de près ce projet pilote et évaluerons de quelle façon nous pourrons l’intégrer dans notre offre de service actuelle au bénéfice de la population », explique Mme Christine Laliberté, directrice du programme santé mentale adulte et dépendance.

Geneviève Jauron
Conseillère-cadre en communication – transitoire
CIUSSS MCQ

Retour sur la Semaine des technologues tenue du 7 au 13 novembre derniers 

Retour sur la Semaine des technologues tenue du 7 au 13 novembre derniers 
28 novembre 2016

Chaque année, la semaine des technologues vise à mieux faire connaître la profession, tant auprès du public que des autres professionnels de la santé. La semaine coïncide avec l’anniversaire de la découverte des rayons X, le 8 novembre 1895, et l’anniversaire de naissance de Marie Curie le 7 novembre 1867 (Tiré du site de l’OTIMROEPMQ). C’est aussi l’occasion de souligner leur contribution exceptionnelle dans nos services.

Pour ce faire, à l’Hôpital du Centre-de-la-Mauricie, les équipes des services d’imagerie médicale, de médecine nucléaire et d’électrophysiologie médicale ont fait, pendant 3 jours sur l’heure du midi, un kiosque, où le personnel et les usagers pouvaient arrêter pour faire un mini-quiz et recevoir de l’information sur le travail de chacun. Ceci est une belle initiative de ces personnes. Bravo!

Une compétition sportive extrêmement valorisante pour des enfants présentant une déficience physique, visuelle ou auditive

Une compétition sportive extrêmement valorisante pour des enfants présentant une déficience physique, visuelle ou auditive
28 novembre 2016

La 7e édition du Mini-Défi a permis, le 12 novembre dernier, à plus de 70 enfants âgés entre 5 et 21 ans de vivre une expérience unique de dépassement de soi à travers cette compétition sportive. Celle-ci réunissait des jeunes de Trois-Rivières, de Shawinigan, de Victoriaville et de Drummondville ayant une déficience motrice, visuelle ou auditive. La joie et l’excitation étaient perceptibles sur les visages des jeunes réunis au Centre de l’activité physique et sportive (CAPS) de l’Université du Québec à Trois-Rivières.

Sur la photo, nous retrouvons Yves Bourque et Charles Moreau, deux athlètes paralympiques canadiens impliqués lors de l'événement

Sur la photo, nous retrouvons Yves Bourque et Charles Moreau, deux athlètes paralympiques canadiens impliqués lors de l’événement

Diverses épreuves sportives étaient à l’horaire : natation, course (à pied, en marchette et en fauteuil roulant), lancer du poids, saut sans élan, parcours à obstacles, boccia et circuit en fauteuil roulant (manuel et motorisé).

« Il s’agit d’une occasion unique de démontrer que la pratique d’activités physiques est aussi possible lorsqu’on présente un handicap! Ce genre d’événement amène les jeunes à se dépasser et favorise leur estime de soi. C’est l’occasion pour eux de faire du sport avec d’autres enfants qui vivent avec les mêmes limitations et c’est extrêmement valorisant. Et quelle fierté pour les parents, de voir leurs enfants s’épanouir de la sorte! » explique Nicole Bellerose, membre du comité organisateur.

Pour la direction du CIUSSS MCQ, c‘est extrêmement touchant de constater les efforts et la réussite des enfants. Le Mini-Défi est un levier pour favoriser l’épanouissement, l’intégration et la participation sociale des jeunes ayant une déficience physique.

L’équipe de Drummonville couronnée victorieuse
L’activité du Mini-Défi est rendue possible grâce à l’implication de nombreux intervenants des services de réadaptation physique, des étudiants du Collège Laflèche inscrits au programme de Techniques d’intervention en loisir, de l’Unité régionale du loisir et du sport de la Mauricie (URLS), l’école Primaire De L’Académie-Sportive/ Édifice De La Voltige de Trois-Rivières, de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) et de la Fondation InterVal.

dsc_0121

En 1re position : Marika Blanchette. En 2e position : Varg Bélanger. En 3e position : Maély Bergeron. La fierté au rendez-vous!

Deux françaises en stage au CIUSSS MCQ!

28 novembre 2016

photoDeux stagiaires françaises sont venues visiter le CIUSSS MCQ du 26 septembre au 7 octobre dernier.

Cette visite s’inscrit dans le contexte des programmes de mobilité professionnelle prévus au sein du réseau francophone en déficience sensorielle et du langage auquel le CIUSSS MCQ est membre pour la déficience physique. Ce réseau a pour but de soutenir le développement des meilleures pratiques quant aux services spécialisés de réadaptation et de la gestion auprès de leurs membres.

Les membres sont issus de la francophonie : Québec, France métropolitaine, Belgique et département d’outre-mer (Guadeloupe, Martinique). L’échange et la création de liens entre professionnels de ce groupe se réalisent par des activités conjointes comme un forum, des groupes d’intérêts, des Webinaires, des visio-conférences, etc. Dans les dernières années, trois professionnels de chez-nous se sont rendus vers l’Europe pour réaliser eux aussi des stages.

Les stagiaires ont grandement apprécié leur expérience parmi nous.

« Cette expérience fut un moment très riche, moteur de réflexions et d’idées. J’ai bénéficié d’un programme diversifié auprès d’une équipe et de clients accueillants. La durée permet de laisser le temps à l’étayage et l’imprégnation des observations. L’équipe s’est souciée de nos attentes par rapport au programme et nous a laissé la possibilité de formuler des demandes complémentaires. Je suis plus qu’enchantée par cet échange», a notamment écrit Mme Micaelli dans son rapport de stage.

Merci à l’équipe de déficience auditive et du langage pour leur contribution à la réussite de ce stage!

Lyne Roberge
Chef de service déficience auditive et déficience visuelle

Radon… Il est encore temps de le mesurer

28 novembre 2016

bouton_web-radonLe radon est un gaz radioactif carcinogène de source naturelle, que l’on ne peut ni voir, ni sentir, ni goûter. Ce gaz peut s’infiltrer dans les résidences par différentes ouvertures (fissures dans la dalle de béton et des fondations, drains, entrées de service). Il peut s’accumuler pour atteindre des concentrations préoccupantes pour la santé.

Après le tabagisme, le radon est la principale cause du cancer du poumon, le cancer le plus meurtrier au pays. Au Canada, on estime que 16 % des décès par cancer du poumon (un sur six) sont associés au radon, soit plus de 600 décès de Québécois chaque année. Pour présenter un risque important de développer un cancer du poumon, il faut être exposé à des concentrations élevées de radon durant de nombreuses années. De plus, le tabagisme augmente considérablement l’effet du radon sur les poumons, d’où l’importance de réduire ou de mettre fin à sa consommation de tabac.

Les mois d’hiver constituent une période idéale pour effectuer un test de mesure permettant de détecter la présence de radon dans sa résidence, et ce, afin de prendre les mesures correctives nécessaires si le niveau est trop élevé. Il est possible de se procurer un appareil pour détecter le radon auprès de l’Association pulmonaire du Québec, de CAA Québec et dans certaines quincailleries pour un montant entre 40 et 50 $. Vous pouvez également utiliser les services d’un entrepreneur accrédité par Santé Canada.

Suite au mois de novembre, mois de la sensibilisation au radon, la Direction de santé publique et responsabilité populationnelle du CIUSSS MCQ et la Société canadienne du Cancer- Division du Québec rappellent que mesurer la concentration de radon dans une résidence est simple et peu coûteux et qu’il faut idéalement le faire entre novembre et avril.

Pour en savoir plus, consultez la page Radon domiciliaire du Portail santé mieux-être du gouvernement du Québec.

Yves Marchand succède à Marc-André Gagnon à la présidence de la Fondation L’Ermitage

Yves Marchand succède à Marc-André Gagnon à la présidence de la Fondation L’Ermitage
28 novembre 2016

Après plus de quatre années à agir en tant que président de la Fondation de l’Ermitage, M. Marc-André Gagnon transmet les rênes de la Fondation à M. Yves Marchand. Ce dernier accepte donc aujourd’hui la présidence d’une Fondation bien en santé qui cumule, depuis sa création il y a déjà 35 ans, la réalisation de nombreux projets et surtout plusieurs beaux succès.

M. Marchand est un homme d’affaires reconnu en région qui apporte avec lui une réputation enviable. Tout a commencé avec l’entreprise familiale, Les Excavations Marchand & Fils, pour laquelle il était vice-président. Au cours des 40 ans passés au sein de l’entreprise, il a apporté sa contribution à l’évolution du groupe en occupant diverses fonctions jusqu’à la présidence de Transports Eastern pendant 25 ans, une des nombreuses filiales de l’entreprise familiale qu’il a su faire grandir au niveau provincial avec ses deux frères et acolytes de toujours. M. Marchand s’est impliqué dans nombreux domaines et pour de nombreuses causes pendant toutes ces années. Soulignons ici, entre autres, le mentorat qu’il exerce dans la région auprès des jeunes entrepreneurs. Ou encore, qu’il a cumulé divers postes d’administrateur pendant 16 ans à l’Association du camionnage du Québec (ACQ). La Fondation de l’Ermitage est fière de pouvoir compter sur un homme d’une telle expérience et d’une grande implication dans sa Région.

M. Yves Marchand et ses deux frères, Jean et Jacques Marchand, avaient d’ailleurs agit en tant que Coprésidents d’Honneur au cours de la campagne annuelle 2013-2014 de la Fondation de l’Ermitage. Ce contact privilégié avec la Fondation et ses bénéficiaires a permis à M. Marchand de constater les besoins persistants au niveau de la santé et de côtoyer une équipe d’administrateurs motivés et passionnés.

« Avant tout, ce qui m’a persuadé d’accepter la présidence à la Fondation de l’Ermitage, c’est que les sommes amassées par cette dernière sont investies rapidement et que les résultats des campagnes de financement sont visibles et ont un impact direct dans le quotidien des résidents des centres d’hébergement du Roseau et du Chêne à Victoriaville ainsi qu’au centre d’hébergement des Étoiles-d’Or à Warwick », explique le nouveau président de la Fondation de l’Ermitage, M. Yves Marchand.

C’est avec un sentiment de fierté et une grande confiance en l’avenir de la Fondation que M. Marc-André Gagnon cède la présidence à M. Yves Marchand. M. Gagnon tient d’ailleurs à souligner que : « Le dynamisme et la grande implication des administrateurs et de la direction de la Fondation ont contribué à la croissance et à la place enviable de la Fondation de l’Ermitage dans le cœur de la population de notre Région. J’ai été privilégié de pouvoir travailler avec cette

grande équipe au profit de nos bénéficiaires, les vrais bâtisseurs de notre région. Ce fut un honneur d’agir en tant qu’instrument favorisant le bien-être de nos aînés et des personnes en grande perte d’autonomie. Merci de votre appui constant et continuons ensemble de soutenir Notre Fondation! L’avenir de la Fondation est rempli de projets utiles à réaliser…»

La Fondation de l’Ermitage tient à souligner le travail accompli par le président sortant, M. Marc- André Gagnon au cours de son mandat. Ce dernier est un homme de savoir-être et de savoir-faire qui fût généreux de son temps et de sa personne tout au long de son mandat.

À propos de la Fondation de l’Ermitage
La Fondation de l’Ermitage vise à mobiliser la communauté pour améliorer la qualité de vie des résidents des centres d’hébergement du Roseau et du Chêne à Victoriaville ainsi qu’au centre d’hébergement des Étoiles-d’Or à Warwick. La Fondation mobilise tous ses efforts pour faire une différence indéniable dans la vie des résidents. C’est en véhiculant des valeurs de respect, d’altruisme, d’engagement, de loyauté et d’intégrité que la Fondation de l’Ermitage atteint ses objectifs année après année.

Sylvie Côté
Directrice générale – Tél : 819 751-8584logo_ermitage

20 250 $ amassés lors du cocktail-bénéfice de la Fondation InterVal

20 250 $ amassés lors du cocktail-bénéfice de la Fondation InterVal
28 novembre 2016

La Fondation InterVal du CIUSSS MCQ est heureuse d’annoncer que son 12e cocktail-bénéfice qui a eu lieu le 10 novembre dernier, sous la présidence d’honneur de M. Eric Myles, directeur exécutif du sport au Comité olympique canadien, a permis d’amasser 20 250 $.

Rappelons que le cocktail avait lieu au Musée québécois de culture populaire, sous la thématique « Le Canada aux Jeux de Rio ». L’événement était animé par M. André Beauchesne, animateur à RDS. Ce dernier a réalisé une entrevue avec M. Myles concernant les moments forts et les dessous de son passage aux Jeux de Rio. M. Myles a également partagé plusieurs anecdotes concernant son séjour à Rio.

De gauche à droite, de haut en bas : Richard Dober Jr, Maxence Beauchesne, Marie-Eve Nault, Guillaume Ouellet, Eric Myles, Vincent Plante, Yann Mathieu, Yves Bourque, André Lupien, Charles Moreau

De gauche à droite, de haut en bas : Richard Dober Jr, Maxence Beauchesne, Marie-Eve Nault, Guillaume Ouellet, Eric Myles, Vincent Plante, Yann Mathieu, Yves Bourque, André Lupien, Charles Moreau

Pour l’occasion, plusieurs athlètes de la région étaient également présents afin de célébrer le sport de tous les niveaux : Maxence Beauchesne, Yves Bourque, Richard Dober Jr., André Lupien, Yann Mathieu, Charles Moreau, Marie-Eve Nault, Guillaume Ouellet, Vincent Plante. Plusieurs items des Jeux olympiques et paralympiques ont été mis à l’encan lors de la soirée et pouvaient être autographiés par les athlètes présents.

Enfin, la Fondation tient à remercier les précieux partenaires du cocktail, soit le Canadian Tire de Trois-Rivières et la maison funéraire Richard-Philibert ainsi que toutes les personnes présentes lors de la soirée.Fondation logo interval

Trois athlètes présentant une DI ou un TSA à la découverte des Andes

Trois athlètes présentant une DI ou un TSA à la découverte des Andes
28 novembre 2016

Depuis quelques années, pour réaliser sa mission, la fondation Le Parrainage organise des activités de financement diversifiées dont celle de l’ascension de monts. Chaque sommet réalisé met de l’avant des équipes qui intègre, comme membre à part entière, une personne présentant une déficience intellectuelle ou ayant un trouble du spectre de l’autisme. Dans ce contexte, ces personnes sont appelées les athlètes. Soutenues et accompagnées par un groupe de 12 personnes, trois athlètes, Simon Dionne, Dominique Delagrave et Maxime Massicote-Aubichon, seront du voyage pour accomplir ce grand défi. Se déroulant sur un circuit de 10 jours, les participants pourront s’acclimater en réalisant l’ascension des deux autres volcans, le Imbabura (4 609 mètres). le Cayambe (5 790 mètres) et par la suite, le volcan Chimborazo (6 268 mètres), dont le sommet est le point le plus près du soleil, sera l’ultime défi auquel les participants prendront part durant ce périple.

 

Luc Belle-Isle
Directeur général
Fondation Le Parrainageparrainage

La Fondation Sainte-Croix/Heriot et le CIUSSS MCQ sont fiers de dévoiler le nouvel affichage du Pavillon d’Youville Desjardins

La Fondation Sainte-Croix/Heriot et le CIUSSS MCQ sont fiers de dévoiler le nouvel affichage du Pavillon d’Youville Desjardins
28 novembre 2016

La Fondation remercie la Caisse Desjardins de Drummondville pour sa contribution lors de sa dernière campagne majeure.

Sylvie Allard
Coordonnatrice des communications
Fondation Sainte-Croix/HeriotFondation Sainte-Croix-Heriot

Chronique

En manchette dans Le Recherché 126

En manchette dans Le Recherché 126
28 novembre 2016

À LIRE ABSOLUMENT
Les tablettes électroniques sous la loupe : le chercheur de notre Institut universitaire en déficience intellectuelle et en trouble du spectre de l’autisme Dany Lussier-Desrochers et son équipe ont mené des recherches pour évaluer l’impact de la tablette sur les habitudes de vie des personnes présentant un trouble de la communication et validé la pertinence d’intégrer celle-ci au Programme ministériel des aides techniques à la communication disponible dans l’ensemble du Québec. Cet article fort intéressant a déjà attiré l’attention de la Fédération québécoise de l’autisme, qui a demandé de le rediffuser dans son bulletin!

LE CANAL SAVOIR S’INTÉRESSE À L’INSTITUT
À « Quoi de neuf chercheur? », un reportage sur les travaux de l’Institut universitaire en lien avec les problèmes de développement intellectuel.

Et… le contenu d’une webconférence présentée à la dernière journée annuelle du Réseau national d’expertise en troubles du spectre de l’autisme rendu disponible.

À lire ici!

Chronique

NOUVEAUX DOCUMENTS D’ENCADREMENT – 28 novembre 2016

28 novembre 2016

Cette chronique vise à informer le personnel des nouveautés en matière d’encadrement clinico-administratif. Veuillez noter que la documentation clinico-administrative existante dans chacun des établissements fusionnés demeure applicable dans son établissement d’origine jusqu’à son harmonisation au sein du CIUSSS MCQ.

Documents d’encadrement clinico-administratifs déposés sur l’intranet du CIUSSS MCQ

Période (14 au 25 novembre 2016)

Chronique

L’Écho du CECII-CIIA – Édition du 28 novembre 2016

28 novembre 2016

L’infirmière clinicienne en GMF

En 2015, le programme des groupes de médecine de famille (GMF) a été bonifié, notamment par l’ajout de divers professionnels de la santé, afin de mieux desservir les usagers vulnérables et assurer un meilleur arrimage entre, d’une part, les GMF, et d’autre part, les services sociaux généraux et les différents services spécifiques du CIUSSS, en particulier les services de première ligne en santé mentale.

Récemment, le processus de rehaussement des professionnels en GMF a débuté, permettant, entre autres, l’ajout graduel d’infirmières cliniciennes en fonction de la pondération des usagers inscrits et d’autres facteurs (ex. : la vulnérabilité). L’infirmière clinicienne qui œuvre en GMF doit intervenir selon une approche centrée sur l’usager qui favorise l’autogestion (enseignement, soutien, counseling). Ses actions couvrent différents champs d’intervention, dont la prévention, la promotion, les activités diagnostiques, l’évaluation, le suivi et la coordination. Elle joue un rôle sur les plans de la qualité et de l’accessibilité des soins, tout en étant responsable de déterminer et d’ajuster le plan thérapeutique infirmier (PTI). Elle travaille en étroite collaboration avec le médecin de famille et les autres professionnels de la santé pour assurer le suivi conjoint de la clientèle (enfants, adultes, aînés et leurs familles) notamment la prévention et la gestion intégrée des maladies chroniques.

L’émergence de nouveaux rôles et le contexte de collaboration interdisciplinaire sont des leviers permettant d’utiliser la totalité du champ d’exercice de l’infirmière clinicienne… un atout incontournable pour les GMF, aux bénéfices de la clientèle!

Annie-Claude Frigon, inf., B.sc.inf.
Vice-présidente du CECII
Annie-Claude_Frigon@ssss.gouv.qc.ca

Abonnez-vous